Conservation

Animaux et plantes - Conservation

Les missions conservatoires

La Ferme aux Crocodiles prend activement part à la mission d’animation du réseau d’Afrique de l’Ouest du groupe des spécialistes des crocodiles de l’ICUN (Union Internationale pour la Conservation de la Nature). Parallèlement, la Ferme aux Crocodiles participe activement au Plan national d’action de la Cistude (Emys orbicularis), via l’animation du réseau cistude.

Ces tortues, présentes dans onze régions, dont la région Rhône-Alpes, voient leur nombre régresser. Un plan d’action en faveur de l’espèce est donc mis en place depuis 2011 par le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie.

 

 

SOS Crocodiles

La Ferme aux Crocodiles s’implique activement pour la sauvegarde des espèces. En 2001, le site a créé l’association SOS Crocodiles, qui favorise toute action soutenant la protection et la conservation des reptiles, et plus particulièrement des crocodiliens. Son action s’étend dans le monde entier et vise à protéger le biotope autant que l’animal. L’association participe à divers projets de sauvegarde d’espèces rares comme le gavial du Gange au Népal, le crocodile du Nil dans la réserve du W au Niger et la cistude d’Europe en milieux aquatiques.

Le site de Pierrelatte a pour ambition de multiplier les actions de sensibilisation du grand public, ainsi que d’œuvrer et d’échanger pour la conservation d’espèces de crocodiles présentes en Afrique de l’Ouest. Pour la première fois en Europe, le site drômois avait organisé en 2006 le 18e Congrès mondial des spécialistes des crocodiles de l’UICN, et s’était vu attribuer en 2007 l’organisation des premières rencontres des pays d’Afrique de l’Ouest relatives à la conservation des crocodiliens. En 2010, l’équipe de la Ferme aux Crocodiles a réitéré son action en s’associant au gouvernement burkinabé pour l’organisation du Deuxième Congrès d’Afrique de l’Ouest pour la promotion et la conservation des crocodiles.

En parallèle, l’association œuvre pour la construction d’une station à vocation touristique dans la réserve du W au Niger, en partenariat avec la RAMSAR, et est engagée sur un projet de renaturation de la mare aux crocodiles sacrés de Bazoulé, près du Burkina Faso.

Aujourd’hui, les efforts se concentrent sur l’accompagnement de l’association béninoise Crédit Ong qui porte des activités de recherche, de sensibilisation, d’animation et de formation dans les domaines de la conservation, de l’agriculture/élevage et de la santé au niveau des villages qui bordent la forêt du Sitatunga sur la commune de Zinvié, au Bénin. Du fait de sa spécificité, SOS Crocodiles travaille essentiellement sur le volet crocodile puisque cette forêt regorge de crocodiles nains d’Afrique (Osteolaemus tetraspis). Cette espèce permet de fédérer ici comme ailleurs.